Umai! : Mon carnet de recettes japonaises (+ recette de l’anko maison)

Si mes posts se sont faits plus rares ces derniers temps, c’était pour un petit projet que je préparais depuis un moment : le voilà maintenant imprimé!

 

a.jpg

“Umai !” : c’est ce qu’un japonais s’exlame quand il trouve un plat délicieux, comme on pourrait dire “miam trop bon!”, et c’est ce petit carnet de recettes japonaises de 40 pages en couleurs, avec 15 recettes sucrées, salées et sucrées-salées! Il a été réalisé entièrement par mes soins, de la réalisation des recettes (pour la plupart inédites) aux photos, ainsi que les p’tites illustrations. J’ai aussi ajouté un lexique, pour expliquer un peu les ingrédients et recettes de bases (mirin? dashi? gohan?), ainsi qu’une double-page “carnet de voyage”, qui regroupe les coups de coeurs culinaires lors de mon voyage nippon.

Et évidemment, point de sushi ou de yakitori ici, j’ai essayé de donner un petit aperçu de la richesse de la cuisine japonaise, comme je le fais régulièrement sur ce blog. Autrement dit, ce sont des plats que l’on peut trouver au Japon, et non pas à la carte plutôt limitée des sushis-bars qui se reproduisent de plus en plus en France.

 

robertlonigiri.jpg

Ca n’est pas un livre de cuisine édité, attention! C’est totalement amateur et à mon initiative, j’avais vraiment envie de réaliser un joli carnet regroupant mes 3 passions : la cuisine, la photo et l’illustration. C’était du travail mais je me suis bien amusée à le faire, et j’espère qu’il vous plaira!

 

b.jpg

d.jpg

e.jpg

Il sera en vente (10 €) à la Japan expo/Comic con, du 4 au 7 juillet à Paris-Nord Villepinte, sur mon stand Draw’In’Girl (emplacement CI34), et je ferai une vente par correspondance ensuite!

 

Et pour vous donner un petit aperçu de ce que vous pourrez y trouver, voici une des recettes sucrée : l’anko! L’anko, c’est la célèbre pâte de haricots rouges (azuki) japonaise. Des azukis, du sucre, et on obtient une délicieuse pâte qui rappelle un peu la crème de marron.

On peut l’utiliser pour fourrer des dorayaki par exemple (recettes dans le carnet!), ou simplement des crêpes, des muffins au thé matcha, des mochi… Ou on peut la finir à la petite cuillère, parce que c’est irrésistible comme ça!

 

Anko

 

anko.jpg

 

250g d’azuki

200g de sucre

1 pincée de sel

 

Lavez les haricots, mettez-les dans une casserole, et recouvrez d’eau. Portez à ébullition, laissez bouillir 5 minutes, et égouttez. Recommencez l’opération, égouttez encore. Cette fois, mettez-les dans la casserole avec 700 ml d’eau, couvrez, et faites mijoter 30 minutes. Rajoutez de l’eau en cours de cuisson si elle vient à manquer. Pour vérifier s’ils sont cuits, prenez-en un : il doit s’écraser facilement entre les doigts. Sinon, laissez cuire plus longtemps.

Egouttez, puis remettez-les dans la casserole dans eau. Ajoutez le sucre, le sel, et faites mijoter une quinzaine de minutes en remuant.

 

Si vous préférez la pâte fine, sans morceaux, vous pouvez la mixer, mais perso je préfère cette astuce : mixez-en juste la moitié, ça vous donnera une pâte homogène, avec des morceaux ici et là!

admin