Donburi de poulet, légumes et shirataki

Un petit plat rapide, sain et réconfortant, tout à fait le genre de trucs dont j’ai envie en ce moment! Depuis que j’ai découvert la cuisine japonaise et le principe du donburi, c’est un de mes plats chouchous : un bol de riz bien chaud recouvert de légumes/poisson/viande/tofu… Cru, cuit, sauté au wok, en sauce, en omelette, tout y passe!

Bref, ça ne mérite même pas le nom de “recette”, mais c’est une cuisine du quotidien un peu différente, alors ça vaut le coup de partager 😉

 

Oh et le shirataki, qu’est-ce que c’est? Si je vous dis que ce sont des vermicelles de konnyaku, ou konjac, ça vous aide? Non? Il s’agit d’un aliment très répandu au Japon, végétal, à très faible teneur en calorie, que l’on trouve sous forme de bloc (une sorte de gelée à point noirs), ou de vermicelles. On en parle en France depuis quelques temps comme d’un produit “régime miracle”, amincissant, coupe-faim, hypocholestérolémiant, etc etc… Moui moui. En réalité il est surtout intéressant de l’utiliser comme en Asie, un ingrédient parmi tant d’autres dans une alimentation équilibrée (d’ailleurs c’est fou comme quand les médias s’emparent d’un “nouvel ingrédient”, on pense d’abord à l’utiliser seul et en grande quantité, en “remplacement” d’un autre, les nouilles par exemple,  au lieu de l’utiliser pour diversifier son alimentation, mais je digresse!).

J’avais acheté des vermicelles pour faire mon Niku-jaga, et comme ça n’a pas vraiment de goût et que c’est rigolo, j’en ajoute de temps en temps à ce genre de plat pour un petit plus “santé”!

 

shiritaki.jpg

 

Donburi de poulet, légumes et shirataki

 

Pour 2

 

1/2 carotte

1/2 poireau

1/2 poivron

6 petits “rouleaux” de shirataki

100g de blanc de poulet

1 c. à soupe de sauce soja

1 c. à soupe de mirin

1 c. à café de sucre

Coriandre fraîche

2 bols de riz cuit

 

Emincez tous les légumes en julienne. Rincez le shiritaki à l’eau claire. Faites chauffer de l’eau dans une casserole et plongez-y le poulet pour le pocher. Quand il est cuit, retirez-le, et plongez-y le shirataki, pour environ 5 minutes. Egouttez et passez sous l’eau froide. Séparez bien les vermicelles si besoin.

Effilochez le poulet à la main.

Faites chauffer un wok avec un peu d’huile, et faites-y revenir les légumes à feu très vif. Ils doivent être saisis, un peu dorés, mais toujours croquants. Ajoutez ensuite rapidement les sauces et le sucre, le poulet et le shirataki. Mélangez bien toujours à feu vif pendant 30 secondes, et coupez le feu. Ajoutez la coriandre ciselée.

Servez sur un bol de riz (japonais pour moi)!

admin