Ochazuke (riz au thé vert pour petites faims)

Parce qu’au Japon, pour les p’tites faims, ils ont des casse-croûte un peu plus sains que le Kinder Bueno (bon d’accord, j’avoue, j’adore les Knder Bueno!

L’ochazuke est un classique de la “cuisine des restes” japonaise : un reste de riz cuit, un reste de poisson grillé, un peu de thé vert, et voilà de quoi combler un petit creux. Attention, si on vous propose un ochazuke à Kyoto, c’est que vous avez un peu abusé de l’hospitalité de vos hôtes et qu’il est temps de partir! 😉

Voici ma version, mais tout est modulable : vous pouvez mettre votre thé préféré, du poisson cru,  de l’umeboshi, des algues, de la ciboule, des légumes… Et même fourrer le riz au poisson comme un onigiri… Ou rester dans la simplicité, avec juste le riz et le thé!

 

ochazuke2.jpg

 

Ochazuke 

 

Pour 1 personne :

 

un petit bol de riz cuit (riz gohan, cuit à la japonaise)

du thé vert Sencha

1/2 pavé de saumon frais ou congelé

facultatif : quelques edamame, algue nori, grains de sésame blanc

 

Enfournez le saumon sous le grill du four, sans préchauffer, et laissez le cuire 10-15 minutes.

Faites cuire les edamame quelques minutes dans de l’eau bouillantes. Egouttez. Faites griller les graines de sésame à la poêle pour les torréfier. Coupez le nori en petites lamelles.

Préparez le thé comme vous l’aimez (pas trop infusé, quand même).

Déposez un petit dôme de riz dans un bol. Disposez dessus le saumon grossièrement émietté. et les edamame autour. Versez le thé chaud, et décorez avec le nori et le sésame grillé.

 

ochazuke.jpg

 

J’en profite pour participer au concours d’Emilie de Cuisine, pâtisserie & co :

dsc00116b.jpg

C’était pas évident de choisir une recette, mais puisqu’elle souhaitait une recette asiatique originale, facile et jolie, je me suis dit que ça pourrait lui plaire 😉

admin