Plein de petites choses pour l’apéro (1)

Plein de petites choses pour l’apéro (1)

Hier soir, à l’occasion d’une soirée poker avec des copains, j’en ai profité pour tester quelques idées pour l’apéritif qui me trottaient dans la tête depuis un bout de temps. Finalement on a plus mangé que joué, mais bon ^^’

Je commence par une recette qui a fait le tour de la blogosphère, testée et approuvée par beaucoup de monde mais pas encore par moi, il fallait y remédier! J’avais trouvé la recette chez Cathy, et je l’ai vue et revue pas mal de fois depuis.

Feuilletés au thon de Philippe Conticini

une pâte feuilletée
deux petites boîtes de thon au naturel
4 cuillères à soupe d’huile d’olive
2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
parmesan râpé
herbes de provence
curry en poudre
chapelure
noix de coco râpée

Mélanger le thon, l’huile et le vinaigre (ah et j’ai rajouté un peu de fleur de del et de poivre du moulin). Etaler cette préparation sur la moitié de la pâte feuilletée déroulée. Recouvrir de parmesan râpé, et refermer en chausson en pressant bien les bords. Badigeonner de jaune d’oeuf au pinceau, et saupoudrer d’herbes de provence, curry, chapelure et noix de coco. Placer au congélateur pour 15-20 minutes.
Prédécouper en lanières, et enfournez pour 20-25 minutes à 180°C.

Résultat : c’est vraiment aussi facile que j’avais pu le lire, et c’est aussi vraiment très très bon. Par contre je ne suis pas certaine que tous les ingrédients soient indispensables…Le curry, je ne l’ai absolument pas senti, la noix de coco très peu…Mais bon, c’était très réussi, je ne peux que conseiller à mon tour cette recette, et bien sûr la refaire ^^

Ensuite, j’ai voulu tester une autre idée vue ici et là : des petites tomates cerise façon pomme d’amour, comme à la fête foraine! Je trouvais le principe sympa et très intéressant.
J’ai suivi la recette trouvée chez Papilles et pupilles, sans les graines.

Tomates cerise d’amour

Commencer par étaler du papier sulfurisé sur un plat, et disposez dessus vos tomates avec un pic en bois en prenant garde à ce qu’elles soient bien stables (petite astuce : piquez sur le “dessous”). Ensuite préparer le caramel avec 200g de sucre et 100 ml d’eau. J’ai remplacé une partie de l’eau par du vinaigre de framboise pour un ptit goût fruité! Puis retirer du feu, et trempez une à une les tomates dans le caramel. Allez assez vite, le caramel refroidit vite (sinon vous pouvez toujours le réchauffer quelques instants).

Verdict : c’est rigolo, surprenant, mais pas totalement convaincant pour un apéro. Le côté chouette, c’est le contraste du caramel dur et de la tomate juteuse qui explose en bouche. Le côté moins chouette, c’est que ça colle énormément aux dents, heureusement qu’il y avait les cure-dents fournis dans la recette ^^’
Bref c’est pas mal pour une soirée entre copains où on peut se premettre de passer cinq minutes pas très glamour à retirer le caramel des dents, sinon pour un truc plus classe c’est moins intéressant. Mais tout le monde a trouvé ça bon quand même (même si personne n’a voulu retenter l’expérience)!

Bon après cette expérience futuriste, il fallait une valeur sûre.


Croûtons pesto-tomates confites

Plus simple, tu meurs : un pain ciabatta coupé en fines tranches puis grillé, avec dessus une couche de pesto fait maison, et quelques tomates confites maison également. Simplissime, mais surtout délicieux.

Ca suffit pour aujourd’hui, la suite plus tard! ^_^

likaozss lomapal