Comment j’ai réussi à aimer les tomates

Comment j’ai réussi à aimer les tomates

Au grand désepoir de mes parents, je n’ai jamais aimé les tomates. Ce qui n’est pas normal, tout le monde aime les tomates. Sauf moi. Enfin, jusqu’à maintenant.

Il y a environ un an, j’ai décidé que ça suffisait comme ça, que ça n’était pas juste qu’il existe autant de recettes magnifiques qui me restent inaccessibles parce qu’elles contiennent l’aliment maudit, la tomate.

Alors j’ai commencé petit, en rajoutant une rondelle sur un croque-monsieurs, deux-trois rondelles sur une tarte au thon, des (tout) petits carrés dans une salade de pâtes…

C’est ainsi que petit à petit, j’ai pu moi aussi profiter des possibilités culinaires qu’offrait ce joli fruit rouge.

Et depuis, la tomate et moi, on est vachement copines, la preuve!

La tarte à la tomate de ma maman

Il vous faut :
– un rouleau de pâte brisée (parce que je n’ai pas encore réussi à devenir copine avec la pâte feuilletée)
– 6 tomates
– un demi oignon
– une cuillère à café de moutarde (à l’ancienne, c’est mieux)
– un filet d’huile d’olive
– un filet de miel
– une poignée de pignons de pin

Etalez la pâte dans un joli moule, piquez la à l’aide d’une fourchette. Tapissez le fond de moutarde. Coupez les tomates et oignons en fines rondelles, et disposez sur la pâte, les oignons dessus. Ajouter l’huile d’olive, le miel, et les pignons de pin.
Enfournez à 180°C pour 40 minutes.

Dégustez chaud ou froid!

likaozss lomapal